Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Blues de noël : 3 remèdes infaillibles pour l'éviter

Wengo

Wengo

Noël avance à grands pas… Mais, alors que tout scintille autour de vous, vous faites grise mine ? Vous avez envie de vous recroqueviller et d’attendre que l’hiver passe ? N’ayez aucune inquiétude, en moyenne 32 % des Français sont touchés par le blues de Noël. Nous vous proposons trois astuces pour que vous puissiez passer cette fin d’année en toute quiétude.

Sapin, décorations, cadeaux, repas en famille… bien que l’ambiance des fêtes soit synonyme de plaisir et de bonne humeur, elle peut parfois être porteuse de stress. Nostalgie, anxiété, course aux cadeaux, remise en question… ces émotions vous accaparent et vous vous demandez comment vous allez lutter contre ce coup de blues ? Pas de panique, nous avons les solutions !

>>>> Profitez de 10 minutes de consultation à 1€ avec un psychologue pour des fêtes de Noël sereines

Les principales raisons au blues de Noël

1- L’hiver, une période propice à la mélancolie

Soyez rassuré(e), vous n’êtes pas seul(e). De nombreuses personnes sont également concernées par le blues de Noël. En effet, l’hiver est une période propice à la mélancolie. Les jours déclinent, le soleil n’est plus là, et avec la baisse de luminosité votre humeur est morose. Les fêtes de fin d’année sont aussi synonymes de retrouvailles, de repas en famille, et si, par exemple l’année a été endeuillée, il peut y avoir de l’appréhension à se retrouver autour d’une table où une chaise sera vide.

2- Les repas de fêtes, des retrouvailles porteuses d’inquiétudes

Vous appréhendez de rencontrer vos beaux-parents ? Vous êtes tiraillé(e) entre les conflits familiaux et les souvenirs de l’enfance ? Avec les repas de fêtes, Noël renforce les inquiétudes puisqu’il rassemble la famille. Il peut effectivement raviver de vieilles blessures, tout en renforçant la solitude pour celles et ceux qui étaient déjà isolés.

3- Noël, entre finances en déroute et peur de décevoir

La pression des cadeaux et l’organisation des repas de fêtes, met bien souvent en déroute le budget tout en requérant de l’imagination. Car, pendant cette période de fêtes, la peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur ou d’essuyer des critiques est très forte.

 

Nos 3 remèdes infaillibles au blues de Noël

1- Vos attentes doivent être raisonnables

Noël est une période durant laquelle on a tendance à être davantage rêveur et où l’on croit à tous les possibles. Espoir de renouer des liens avec des proches éloignés, souhait que notre vie va changer, désir d’obtenir ce que l’on a toujours rêvé de posséder… lorsque nos objectifs sont trop élevés, cela facilite les déceptions. C’est pourquoi, il est important que cette année vos attentes restent raisonnables, cela vous évitera de grandes déceptions.

2- Ne vous isolez pas : faites des rencontres

En évitant de rester seul(e) durant cette période, vous pourrez vous changer plus facilement les idées. Sortez, faites une activité qui vous plaît. Vous pouvez même faire de nouvelles rencontres. De nombreuses personnes sont seules durant les fêtes, alors n’hésitez pas à aller vers elles. Parfois, il est plus facile de vaincre son coup de blues à plusieurs que tout(e) seul(e).  

3- Faites-vous plaisir avant tout : Noël, une fête personnalisée

Vous sentez que malgré ces conseils, vous appréhender la période des fêtes ? Alors, faites de Noël une fête personnalisée. Consacrez-vous à une activité qui vous plaît ou que vous avez toujours voulu tester.
Quelque chose vous ferait plaisir en particulier ? N’attendez pas qu’on vous l’offre, offrez-vous un cadeau à vous-même ! L’important est que vous aussi vous trouviez votre bonheur en cette période de fêtes. Si vous êtes heureux(se) cela aidera à détendre l’atmosphère et à apaiser tout le monde. Prenez soin de vous et ne doutez pas que l’Avenir est à vous.


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...