Besoin d'aide pour votre enfant

4 conseils pour que les devoirs ne tournent pas au cauchemar

« File faire tes devoirs ! » Tous les soirs c’est la même comédie, votre enfant ouvre un cahier, tourne en rond, traîne, se décourage et vous finissez par craquer, regrettant presque aussitôt vos éclats de voix. Comment faire pour rendre agréable le moment tant redouté des devoirs ?

Vous êtes fatigué(e) de votre journée, votre enfant aussi et forcément aucun de vous n’a envie de se plonger dans les devoirs. Voici comment révolutionner le moment des devoirs en 4 étapes seulement.

Voici 4 façons intelligentes de faire les devoirs :

Si comme de nombreux parents vous rencontrez des difficultés au moment des devoirs, voici 3 conseils pour révolutionner ce moment.

  • 1. Laissez-le souffler après l’école !

Entre le temps de transport et les heures de classe, les journées sont très longues, ne négligez pas sa fatigue. Votre enfant a besoin de souffler après une journée d’école, laissez-le décompresser et jouer. Après une journée passée sur les bancs de l’école laissez-le se défouler, c’est la condition sine qua non pour qu’il puisse se concentrer de nouveau. Une pause de 45 minutes voire 1 heure est généralement conseillée.


  • 2. Mettez en place un rituel

Les habitudes rassurent les enfants, ils en ont besoin pour se construire et il en est de même pour les devoirs. En suivant un rituel préétabli l’enfant finira par intégrer les devoirs au programme de sa journée. Fixez un rituel que vous répéterez chaque jour. Par exemple, en rentrant de l’école votre enfant ira jouer 1 heure, puis fera ses devoirs pendant 30 – 45 minutes, puis viendra l’heure du bain, du repas etc…


  • 3. Relativisez !

En tant que parents nous avons tous un vécu, une relation et des souvenirs plus ou moins bons liés à l’école, aux devoirs et à l’accompagnement de nos propres parents. Le moment des devoirs peut alors vite cristalliser nos angoisses « suis-je assez présent(e) ? », « Comment lui assurer un bon avenir ? » etc…
L’enfant ressent toute cette pression, et comment bien apprendre dans de telles conditions ? Vous-même, êtes-vous plus efficace au travail si votre chef vous met la pression ? Etes-vous motivé(e) quand vous apercevez votre boss stressé ? Certainement pas ! Prenez de la distance, relativisez, les devoirs ne sont là que pour mettre en pratique ce qui a été vu dans la journée et vérifier que l’enfant a bien intégré la leçon. Votre enfant devrait alors bien mieux travailler !


  • 4. Ne jouez pas à la maîtresse !

L’aider si besoin, vérifier qu’il a compris, l’encourager, oui, mais jouer les professeurs remplaçants le soir venu certainement pas ! Vous n’êtes pas là pour lui donner des exercices complémentaires ou les faire à sa place, sans quoi il sera incapable de se responsabiliser. Si vous sentez que votre enfant a vraiment besoin d’aide faites plutôt appel à des professeurs spécialisés dans l’aide aux devoirs, cette solution est certes un brin coûteuse mais dénuée de tout enjeu affectif elle vous protège des conflits.



Besoin d'un conseil ?


Aide ?