Banniere Voslitiges
Ils parlent de Wengo

GAZETTE JURIDIQUE - DROIT DU PATRIMOINE

L’impôt sur le revenu 2014 : Que vous réserve la nouvelle grille d’imposition ?

Parmi les mauvaises nouvelles de fin d’année figure la modification du barème de l’impôt sur les revenus de 2013. Le Parlement devrait adopter la nouvelle grille d’imposition des salaires, gains et rémunérations perçues en 2013 par les contribuables, qui seront à déclarer au Trésor public au printemps 2014. Il vous reste cependant jusqu’au 31 décembre 2013 pour effectuer des opérations financières ouvrant droit à exonérations, abattements ou réductions d’impôt.

Le barème de l'impôt sur le revenu 2014 est revalorisé de 0,8%, ce qui correspond à la hausse de l'indice des prix à la consommation, hors tabac, entre 2012 et 2013.

Contrairement à l'an passé qui a connu le gel du barème, cette revalorisation devrait préserver en partie le pouvoir d'achat des ménages.

Barème 2014 pour une part de quotient familial
Fraction de revenu net imposable Taux d'imposition
Jusqu'à 6.011 EUR 0%
Fraction de 6.012 à 11.991 EUR 5,5%
Fraction de 11.992 à 26.631 EUR 14%
Fraction de 26.632 à 71.397 EUR 30%
Fraction de 71.398 à 151.200 EUR 41%
Fraction supérieure à 151.200 EUR 45%

En outre, pour préserver le pouvoir d'achat des ménages à faibles revenus, la loi de Finances pour 2014 prévoit de porter le plafond de la décote de 480 à 508 euros à compter du 1er janvier 2014 (+5,8%).

Concrètement, les contribuables dont la cotisation d'impôt est inférieure ou égale à 379 euros se trouveront exonérés d'impôt sur le revenu, tandis que ceux dont la cotisation est inférieure ou égale à 1.016 euros bénéficieront d'un allègement.

Cette mesure permettra aux contribuables célibataires au Smic dont le revenu est égal à 13.725 euros (ou près de 27.700 euros pour un couple avec deux enfants) de ne pas payer d'impôt.

S'agissant des contribuables de la classe moyenne basse, leur IR sera diminué. Ce sera le cas pour un contribuable célibataire dont le revenu avoisine les 18.770 euros, ou s'il s'agit d'un couple avec deux enfants percevant près de 40.200 euros.

Par contre, l’Etat devrait abaisser le plafond de l'avantage procuré par le quotient familial, de 2.000 à 1.500 euros pour chaque demi-part accordée pour charge de famille, ce qui devrait pénaliser les classes moyennes avec enfants.

Le seuil minimum de recouvrement de l'impôt reste fixé à 61 euros.

Mais d’ici au 31 décembre 2013, il en encore possible d’agir pour réduire la note ! En effet, un crédit d’impôt ou une optimisation fiscale via une niche fiscale est envisageable. Selon votre situation et vos projets, un avocat spécialisé en fiscalité ou un expert en gestion de patrimoine peut vous aider.

Aide ?