Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Charli Hebdo libre ou irresponsable ?

La liberté est une valeur constitutionnelle : liberté d'opinion, liberté religieuse, liberté de la presse, etc...

Elle est, au surplus, devenue un dogme dont il est de bon ton de se prévaloir au nom de la démocratie.

Winston Churchill ne disait-il pas que la démocratie était le pire des systèmes à l'exclusion de tous les autres ? 

Au nom de la liberté de la presse, peut-on se moquer impunément de tout en érigeant cette liberté comme un facteur exonératoire dès que jaillit la critique ?

Y aurait-il une hiérarchisation des libertés, la liberté de la presse l'emportant sur la liberté religieuse ?

Envisagé sous l'angle des libertés, le casse tête généré par les caricatures de Charli Hebdo apparaît comme dépourvu de solution. Le pouvoir politique en place interdit sans interdire, l'opinion de la rue est, quant à elle, plus manichéenne : il y a, d'un côté, ceux qui condamnent, qu'ils soient ou non musulmans et, de l'autre, ceux qui se retranchent derrière la liberté de la presse pour accorder un blanc seing au journal.

Ces derniers font valoir que c'est le prix à payer pour la liberté démocratique. 

Envisagé sous l'angle de l'opportunité, la responsabilité du joural satirique paraît entière rapportée au contexte. On ne blesse pas impunément une ferveur qu'elle soit de nature religieuse ou autre. Il n'y a plus, d'un côté, les pays riches et, de l'autre, les pays pauvres. C'est désormais la religion qui marque les limites séparatives entre les peuples avec le couperet de l'intégrisme.

Face à la peur de ce dernier, l'opportunité dicte la mesure.

Quelle sera demain la page de garde de Charli Hebdo lorsque des victimes innocentes auront péri dans un attentat ? Un de vos proches : votre enfant ou vos parents ?...

Il est symptomatique que les Etats-Unis, pays de la liberté, condamnent le journal français. Il est anormal que la peur fasse vaciller l'intangibilité de la liberté et pourtant c'est la raison qui le commande.

En France, un collectif est en cours de constitution pour porter plainte contre Charli Hebdo.

Liberté de la presse OUI, irresponsabilité et dopage des ventes NON.

 

 

 

 

 

 

 

 


Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...