Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Réseaux sociaux : un frein au bonheur ?

Wengo

Wengo

Nombre de likes, nombre de commentaires, poster des photos originales et belles… Vous êtes capable de prendre en photo 100 fois le même plat pour avoir la photo parfaite… et le repas est froid ! Etes-vous prêt(e) à autant pour montrer votre bonheur et partager ce moment de vie avec vos proches ? Les réseaux sociaux sont-ils un frein au bonheur ?


Partager chaque instant de votre vie sur les réseaux sociaux découle d’un besoin d’exister et de vous sentir aimer par les autres, vous devez être vu. Ce besoin s’exprime alors par des centaines de photos postées ou petits mots sur les différents réseaux sociaux. Vos humeurs et envies du moment sont passées à la loupe par vos proches. Commentaires, emojis avec toutes sortes d’émotions… Tout votre réseau vous répond, et ce... peut-être pas comme vous l’aviez imaginé et c’est le drame.

Un frein au bonheur ?

Sur les réseaux sociaux, la notion d’influence est très importante, la comparaison aux autres va alors être au cœur de chaque interaction. Nos amis sont-ils plus beaux que nous ? Mieux habillés ? Ont-ils des activités plus passionnantes que les nôtres ?... Les likes et commentaires notent alors notre estime de soi. Comme si un like équivalait à un point dans sa « note personnelle ».


Imaginez un monde régi par les réseaux sociaux à la manière de l’épisode « Nosedive » de la série Black Mirror. L’histoire est simple, tout le monde vit dans un système de notations qui régule la société, chacun doit plaire aux autres pour augmenter sa note et ainsi obtenir plus de privilèges comme un appartement plus grand, une place dans un avion… Un calvaire non ?


Quand un moment difficile dans notre vie apparaît, nous avons envie de disparaître de la toile et de la vie sociale. Cette disparition sur les réseaux sociaux est encore plus difficile quand les plus forts narguent les plus faibles avec leur bonheur affiché sur le net.


Les réseaux sociaux permettent également de se cacher. De nombreuses personnes s'en servent pour critiquer, voire harceler les plus faibles, une barrière les protègeant. Et pourtant, derrière son écran, la personne harcelée va se sentir plus bas que terre, voire tomber en dépression ou pire encore, se suicider. Notez que même si sur les réseaux sociaux, la liberté d’expression prime, la diffamation et les injures sont punies par la loi.


Il est donc important de faire la part des choses entre la vie privée et la vie sociale pour ne pas se perdre ! Notez qu’il est très important d’éduquer les enfants sur les dangers liés à la technologie tels que les smartphones ou les tablettes, comme la dépression qui peut arriver en cas d’usage massif des réseaux sociaux.

Vous faites face à du harcèlement sur les réseaux sociaux ? Nos psychologues diplômés sont à votre écoute.
Contactez-les !

Mais qui donne du plaisir…

Les réseaux sociaux nous permettent de nous intégrer socialement, ce qui nous rassure. Le manque d’estime de soi et de confiance en soi peut également être comblé grâce aux réseaux sociaux en réparant une faille narcissique.

Prendre des photos du moment passé serait une façon de se procurer du bonheur, pour immortaliser à vie cet événement. Réaliser des clichés ne nous déconnecte pas de la réalité, au contraire, nous serions encore plus engagés dans l’activité et nous apprécierions mieux le moment.

Les réseaux sociaux peuvent affecter notre bonheur mais ils peuvent également nous apporter un plaisir. Vous pensez être accro aux réseaux sociaux ou vous connaissez quelqu’un qui est susceptible de l’être ? N’hésitez pas à en parler à nos psychologues diplômés.


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...