Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Faire des listes : bonne ou mauvaise idée

Wengo

Wengo

Qu’il s’agisse de la classique liste de course, de la liste des choses à faire dans la semaine ou de la plus étonnante liste des nouveaux mots appris, des listes, il en existe de tout genre. Ici par exemple, impossible de commencer une semaine sans faire la liste des tâches à accomplir. Si ce n’est pas écrit, ce ne sera pas fait ! La liste est alors une sorte de devoir que nous nous imposons. Mais faire des listes pour tous les domaines de notre vie, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? On fait le point.

 

Si la liste, à l’image de la to-do list (liste des choses à faire) est un gentil pense-bête à laquelle nous déléguons la tâche de décharger notre cerveau, quelle est véritablement la fonction de la liste des films vus, des idées de cadeaux pour son anniversaire ou celle des derniers achats effectués ? Ces listes sont-elles un moyen de décharger sa mémoire ou une charge mentale en plus qui nous ruinerait la vie ?

Les bonnes et les mauvaises raisons de faire des listes

Si de primes abord on peut penser que les listes ont pour but de nous simplifier la vie, nous veulent-elles vraiment toujours du bien ? Devez-vous vous mettre dès maintenant à faire des listes ou est-ce le moment d’en laisser quelques-unes de côté ?

Les vertus rassurantes et thérapeutiques des listes

Pour certains, la liste est un moyen de faire de la place dans son esprit. Noter les choses que l’on repère, celles que l’on aime, que l’on veut, etc. c’est une façon de classer ce que l’on a dans la tête et de lutter contre la peur de l’oubli ou celle de la charge mentale.

Sybile utilise l’application Google keep, avec son interface post-it, pour l’aider à faire ses listes. Elle fait des listes des choses qu’elle s’achètera un jour, des choses qu’elle doit absolument faire dans la semaine, avec des rappels, des plats qu’elle a envie de cuisiner, des chansons dont elle veut se souvenir, la liste de ses émotions du jour… Avec les smartphones la tentation de faire des listes est d’autant plus grande qu’il existe pléthore d’applications qui permettent de lister sa vie avec couleurs, rappels, d’ajouter des fichiers…

Bucket list, wish list... des vertus thérapeutiques

Quel que soit le type de liste que l’on aime faire, elles peuvent être très utiles pour soigner certaines affections. Il existe par exemple des nutritionnistes qui demandent à leur patient de prendre leur repas en photo et de les garder pour suivre leur évolution. Une personne souffrant de dépression peut aussi être encouragée à rédiger une bucket list des pays qu’elle aimerait voir, des expériences qu’elle aimerait vivre, des lieux à visiter, c'est un moyen efficace pour pour l’aider à se projeter positivement dans le futur.

Confiez vos doutes et vos angoisses à nos meilleurs psy quand vous le voulez et en toute discrétion !
Contactez-les !

4 bonnes raisons de faire des listes

1. Pour réduire l’anxiété

En faisant des listes, vous réduisez l’appréhension et votre charge mentale. L’effet est très positif sur notre stress qui diminue. Une liste permet de rester attentif à une information dont nous devons nous souvenir, d’être mieux concentrer et de hiérarchiser nos priorités. Une to-do list par exemple, aide à savoir rapidement où on en est, ce qu’on a fait, ce qu’il reste à faire et nous évite de courir après le temps, d’être toujours dans l’urgence.

>>>> Cet article pourrait vous plaire : 10 solutions pour mieux gérer le stress au travail

2. Pour renforcer l’estime de soi

Pour les listes addicts, quoi de plus jouissif que de barrer une ligne sur sa liste. Certains poussent même le vice jusqu’à ajouter une chose faite, achetée, vue, à leur liste pour avoir seulement le plaisir de la barrer. Et voilà qui fait grimper l’estime de soi. Et pourquoi ne pas en profiter pour se féliciter et commencer une liste de récompenses, de tout ce qui vous rend heureux, de vos qualités, de compliments…

3. Pour organiser ses pensées

En écrivant ses idées on les rend plus réelles, la liste permet donc de faire le point sur ses envies les plus profondes et permet d’aider à prendre une décision face à un choix important.

4. Pour voir loin

Faire des listes permet aussi de compiler ses envies et ses rêves, qu’ils soient plus ou moins accessibles, mais c’est déjà une idée de l’avenir. Avec ces listes on montre que l’on a des projets et des aspirations positives pour le futur.

Les listes rendraient heureux, mais quel est vraiment le point commun des gens heureux ?

Mettez un peu d'ordre dans votre vie grâce à nos spécialistes du bien-être
Contactez nos meilleurs coachs pour vous aider

Quand la liste devient une charge mentale

Quand la liste est poussée à l’extrême ou devient une obsession, c’est là qu’elle devient néfaste. Ajouter une idée de durée à ses tâches peut, par exemple, augmenter notre anxiété ou être une source d’angoisse lorsque la fin du temps approche.
La liste est aussi une sorte de pression. Le fait que l’on y ait écrit quelque chose à faire, lire ou voir donne plus d’importance à cette chose. Se dire, un jour je verrais ce film ou l’écrire dans une liste, n’a pas le même impact sur notre esprit. Lorsqu’une chose est notée dans une liste, c’est une sorte de pression, il faut qu’elle soit rayée. Si la liste peut aider à ne pas rester inactif, elle rappelle aussi qu’il y a toujours quelque chose à faire et on en oublie les bienfaits de l’ennui, de ne rien faire, de laisser les choses en suspens.

Pour les accros des listes, pourquoi ne pas ajouter une liste des choses faites, pour éviter d’avoir à se reprocher les choses que l’on pas faites ? Cette liste ne sera peut-être pas la plus efficace, mais elle vous permettra de prendre conscience de tout ce que vous avez déjà fait !


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...

Il est passif-agressif : 10 signes qui ne trompent pas

L'homme peut se montrer agressif, sarcastique ou encore manipulateur. En général, cela se remarque très vite... sauf chez les passifs-agressifs. Ce type d'individu agit dans l'ombre mais n'en est pas moins nocif. Découvrez 10 astuces pour repérer un comportement passif-agressif !

Lire la suite
Wengo

Wengo