Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Comment oublier son ex ? Les réponses de notre psychologue

Voilà une question difficile tant nous sommes inégaux face à l’amour. Comme le dit notre psychologue Sandrine Bernard « à chacun sa manière d’aimer et donc à chacun sa manière de se reconstruire ». Et c’est bien vrai. Si pour certains, surmonter la douleur demande quelques semaines et un ou deux amants, pour d’autres, le bouleversement et la tristesse sont si intenses qu’ils semblent tétanisés. Mais quelle que soit la méthode choisie, oublier un ex, c’est souvent la croix et la bannière... constat de notre psychologue Sandrine Bernard.


Pourquoi une rupture fait-elle tant souffrir ?

Une rupture sentimentale c'est le deuil d'une relation réelle et surtout d'un avenir partagé. Tout s’arrête et on doit reprendre notre chemin seul... Un deuil est un processus psychologique qui peut nous faire passer dans des états émotionnels proches de la folie... du choc au déni en passant par la souffrance, de la dépression à la colère, de la reconstruction à l'acceptation, et ceci de manière particulière pour chaque individu confronté à la perte.

Ce qui différencie la rupture amoureuse de la mort d'un être cher, c'est la continuité de la vie... Il/elle veut vivre, mais sans nous… Cette différence est essentielle dans la douleur et la culpabilité que cela implique... On peut se poser plein de questions qui nous enfoncent encore plus dans le néant ; comme par exemple : « Qu'est-ce qu'il y a chez moi qui ne va pas ? S’il/elle me quitte, c’est que je ne vaux rien, etc. »

On a tendance à se dévaloriser, à s'accabler puisqu'il ou elle ne veut plus de nous... et ce discours peut s'aggraver si la personne en face de nous rencontre quelqu’un d'autre le premier. Souvent quand une personne prend la décision de rompre, elle projette tout le négatif de la relation sur l'autre, en oubliant que les torts sont toujours partagés. Ne dit-on pas «l'amour a ses raisons que la raison elle-même ignore». Souvent on peut se dire mais j’ai tout essayé et je ne comprends pas ce qui s’est passé… Il n'y a rien à comprendre : l’amour n’est pas raisonnable c’est pourquoi c’est si dur de lâcher prise.

Tout l’essentiel d’un travail psychologique sera donc de remettre de l’ordre, de retrouver un équilibre qui a été rompu.

Une rupture ? Sandrine Bernard est à votre écoute et vous conseille
Contactez-la

>>>> Comment se reconstruire après une rupture amoureuse ?

Qu’est-ce qui fait le plus souffrir ?

Dans toute relation sincère tout se passe comme si on faisait une sorte de troc inconscient avec l'autre : « je te donne ça, et je te prends ça ». Il s'agit d'une sorte de don, un gage de confiance. Lorsque l'on est quitté(e), on reste donc en possession d'une partie invisible de l'autre.
Est-ce que je me sens perdu(e) parce que les souvenirs de l'autre sont omniprésents et que j’ai l’impression que jamais plus je ne pourrais aimer ainsi, ou parce que j'ai du mal à me concevoir entièrement car une partie de moi se retrouve incomplète ?

Comment peut-on guérir ?

En se reconnectant à nous, en faisant des choses qu'on aime, en redéfinissant ce que nous voulons. Car il est une certitude : nous ne sommes plus les mêmes, la vie n’est que changements et nous venons d’en subir un brutal.
Lorsque l'on comprend que ce qu'on a laissé à l'autre était la partie la plus précieuse de nous, il convient de se redéfinir.

Tout le défi est d'accepter que je n’ai rien perdu car j'ai appris de cette union, j'ai changé au contact de l'autre et ce que je vais pouvoir laisser à un autre dans une future relation sera différent, car plus élaboré.

Ici, on peut faire un parallèle avec les jeux d'argent. Si vous avez décidé de jouer une grosse somme et vous avez envie de croire à ce pari, comme lorsqu’on s’engage dans l’amour, et au moment du résultat c'est perdu, tout s'écroule !
Vous passez en une fraction de seconde dans le choc, le déni, la colère, et si vous n'acceptez pas, c’est là qu'il est possible d'entrer dans l'engrenage de l'addiction : je ne veux pas lâcher ; demain je rejoue et je gagne… Je m’en veux… je n’accepte pas d’avoir perdu…
Il faudrait pouvoir se dire : C'est derrière moi. Stop ! Je lâche prise de cette réalité qui me fait mal pour laisser à la vie la possibilité de me faire du bien, sinon je suis condamné(e) à la souffrance.
J'ai fait un mauvais pari… Ok ! Demain est un autre jour. Il faut lâcher la colère et accepter ce changement et laisser la vie reprendre.

Faites le point et un travail sur vous avec Sandrine Bernard
Contactez-la

Oublier son ex : le pari impossible ?

Si l'on s'appuie sur une des définitions du dictionnaire, "oublier" c'est laisser quelque chose quelque part, pardonner quelque chose. Oublier un échec par exemple.

En fait, nous n'oublions jamais nos ex. Pour avancer, il faut prendre conscience que l'on s'est mutuellement transformés et que malgré les douleurs, la vie, notre vie, continue. Rien n'est gâché sinon on serait resté ensemble... Et puis, qui sait, l’erreur est humaine, il est tout à fait possible, parfois de se retrouver, en laissant le flot de la vie vous inonder de ses bienfaits.

Sandrine Bernard

 

>>>> Cet article pourrait vous plaire : Pourquoi je tombe toujours amoureuse d'hommes qui ne m'aiment pas ?


Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...