Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Mon enfant ne veut pas aller à l’école, que faire ?

Wengo

Wengo

Après 20 minutes de pleurs, de négociations durement menées, vous êtes toujours sur le pas de la porte avec le cartable à la main, vous êtes en retard pour l’école mais aussi pour votre travail. Votre enfant ne veut pas aller à l’école et vous vous sentez désemparé(e) face à cette situation. Qu’est-ce qu’il s’est passé pour qu’il ait cette peur ? Que faire pour la vaincre ?

 

Le refus scolaire est souvent lié à la peur de l’échec. Ici, nous parlons de blocage scolaire, l’enfant a peur d’aller à l’école, mais ne refuse pas catégoriquement d’y aller. Nous remarquons ce refus scolaire généralement vers 6 ans à l’entrée en école primaire, puis à l’entrée au collège vers 11 ans et enfin vers 13-14 ans à l’entrée en classe de 4ème.

 

Quant à la phobie scolaire, ce n’est pas le travail qui angoisse l’enfant mais bien le lieu. Même si l’enfant est volontaire pour aller à l’école, il est impossible pour lui de passer la grille. La phobie scolaire toucherait entre 1% et 2% des enfants en âge d’aller à l’école. Mais alors comment réagir face à cette peur ?

Phobie scolaire : que faire ?

  • Ne véhiculez pas une image négative de l’école

Evitez les discours négatifs sur le lieu scolaire ou le chantage « Si tu n’es pas sage, je t’emmène à l’école », cela pourrait accentuer sa peur.

  • Parlez du professeur positivement

Pour les plus jeunes, l’instituteur est un repère à l’école, veillez donc à ne pas le dénigrer. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec lui et votre enfant pour discuter ensemble de cette angoisse.

  • Essayez de comprendre la cause de cette peur de l’école

Posez ces trois questions clés « Que s’est-il passé ? » « A ton avis, qu’est-ce qui provoque cette situation ? » et « Quelle solution proposes-tu ? ». Il est important de ne pas forcer votre enfant à répondre, il s’ouvrira à vous le moment venu.

  • Poussez-le à aller en classe

N’acceptez pas son absentéisme scolaire. Plus le retour à l’école est retardé, plus l’enfant y verra un danger, sa détresse et son angoisse pourraient alors grandir.

  • Proposez-lui des exercices de relaxation

Si votre enfant est très anxieux, vous pouvez opter pour de la sophrologie ou des exercices de pleine conscience qui offriront à votre enfant une détente totale et des astuces de respiration pour lutter contre son stress.

  • Contactez un psychologue

S’il s’agit de troubles anxieux, vous pouvez faire appel à un psychologue qui aidera votre enfant à vaincre sa peur. Pour cela, le thérapeute peut utiliser une thérapie cognitive et comportementale ou une thérapie EMDR par exemple.

Votre enfant a la phobie de l'école et vous vous sentez désemparé(e) ? Trouvez conseils auprès de nos psychologues diplômés.
Contactez-les !

Phobie de l’école : les causes et symptômes

Les causes

Si chaque enfant est unique, la phobie scolaire vient souvent d’un manque de confiance en soi, d'un déménagement récent ou d’une mauvaise entente avec un(e) camarade. Nous pouvons également citer :

  • Des difficultés scolaires ou d’apprentissage.
  • Pour les plus jeunes, une peur d’être séparé des parents voire une peur d’être abandonné, liée à la surprotection de ces derniers.
  • Une angoisse de la performance liée au manque de confiance en soi : Une peur des échecs ou une peur d’être critiqué par les parents et les amis.
  • Un harcèlement scolaire ou une intimidation de la part d’un(e) ou plusieurs élèves.
  • Chez les adolescents, l’incertitude face à l’avenir est une des plus grandes causes de cette phobie scolaire.

Les symptômes

Ces causes entraînent de nombreux symptômes :

  • Une certaine difficulté à quitter la maison pour partir à l’école.
  • Une anxiété et/ou panique profonde accompagnée de crises d’angoisse, de maux de ventre et de vomissements.
  • Un absentéisme complet à l’école.
  • L’enfant dit haut et fort sa situation à ses parents et ne cache pas sa peur.
  • L’enfant continue ses activités extra-scolaires.

Vous savez maintenant comment aider votre enfant à retourner à l’école et vaincre sa peur. Vous pouvez également contacter nos psychologues diplômés pour trouver d’autres astuces et échanger sur ce mal-être qui peut impacter toute la famille.


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...

Deuil : Vivre après le suicide d’un proche

En 2014, le suicide a été la cause de 8 885 morts en France métropolitaine et touche, directement ou indirectement, 26 personnes selon une étude menée par l’Observatoire National du Suicide. Mais alors, comment vivre après le suicide d’un proche ?

Lire la suite
Wengo

Wengo

5 erreurs à ne pas commettre après une rupture

Vous êtes triste, en colère et vous vous sentez seul(e). Nombreux sont ceux qui savent que les ruptures sont dures à vivre, mais en évitant de commettre quelques erreurs, le travail de reconstruction se fait plus facilement... Quelles sont les 5 erreurs à éviter ?

Lire la suite
Wengo

Wengo