Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Prévenir le syndrome du nid vide

Wengo

Wengo

Faire le taxi, cuisiner pour 4 personnes, laver des kilos de linge par semaine, faire des sorties familiales… Tout d’un coup tout cela s’arrête quand l’enfant prend son envol et quitte le nid familial. Une étape importante de sa vie qui bouscule l’équilibre familial et déstabilise les parents, c’est ce qu’on nomme le syndrome du nid vide. Comment se manifeste-t‘il ? Comment s’en prévenir ? Est-il possible de l’éviter ?

 

Si en moyenne les jeunes Croates et Espagnols quittent le domicile familial à l’âge de 31 et 29 ans, les jeunes Français prennent leur indépendance à 24 ans. Un moment important de la vie du jeune adulte mais aussi dans la vie des parents qui nécessite une préparation en amont pour éviter le syndrome du nid vide.

"On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes" Proverbe juif.

Syndrome du nid vide : définition

Véritable forme de dépression, qui ressemble à l’état du baby-blues, le syndrome du nid vide se manifeste lorsque les enfants quittent le domicile familial. Les parents ressentent alors un sentiment d’abandon et d’ennui. Si ce départ est synonyme de joie et de fierté, il peut également développer une grande tristesse et un déchirement. Pour les parents, la mission de protection s’arrête, un renoncement à ne pas prendre à la légère. Apprendre à lâcher ses enfants, à ne plus contrôler leur vie peut amener un certain stress et des angoisses. Pour éviter ce syndrome, il est important de se préparer à cette phase.

Syndrome du nid vide : 5 étapes pour le prévenir

1. Donnez de plus en plus d’autonomie à votre enfant

Quand il devient étudiant tout en habitant encore au domicile familial, vous pouvez le laisser gérer ses rendez-vous administratifs et médicaux mais aussi son budget. Appuyez sur le fait qu’il est important qu’il obtienne son permis de conduire, qu’il apprenne à cuisiner et à faire le ménage pour être 100% autonome.

2. Echangez du départ avec lui

C’est une étape très importante pour vous mais aussi pour lui. Faire ce point permet d’échanger sur sa nouvelle vie, ici vous pouvez également mettre en avant votre soutien et votre fierté.

3. Mettez votre peur de côté

Vous êtes aussi passé(e) par-là, ne l’oubliez pas ! Vous pouvez vous inquiéter pour de nombreuses raisons, mais vous savez qu’avec les technologies d’aujourd’hui le cordon ne sera pas totalement coupé ! N’hésitez pas également à vous appuyer sur des livres comme sur celui de Cendrine Dominguez et Coco Khalfon Trois petits tours et puis les enfants s’en vont, le syndrome du nid vide, qui vous permet de voir plusieurs témoignages et ainsi trouver des astuces pour garder un lien privilégié avec vos enfants.

4. Voyez le bon côté du départ

Cette nouvelle étape de la vie familiale signifie aussi des discussions d’adulte à adulte, des rapports simplifiés, l’arrivée des conjoint(e)s, voire des petits enfants ! N’oubliez pas que ce n’est pas parce que votre enfant part, que vous n’êtes plus parent !

5. Continuez à avoir une vie active

Si le départ de l’enfant peut être synonyme de retraite pour certains parents, il ne faut pas négliger sa vie amoureuse, professionnelle et amicale. Il est important de vous sentir entouré(e) pour vaincre une solitude parfois pesante. Notez que les enfants peuvent se sentir coupables de partir quand leur parent est célibataire, il en est de même pour le benjamin de la famille ou l’enfant unique qui a pu compter sur un grand investissement des parents. Veillez alors à ne pas rajouter une certaine culpabilité sur leur dos.

Votre enfant a quitté le domicile familial et vous vous sentez abandonné(e) ? Surmontez ce mal-être avec l'aide de nos psychologues diplômés.
Contactez-les !

Syndrome nid vide : symptômes et traitement

Les symptômes

Anxiété, tristesse voire dépression, le syndrome du nid vide peut vite impacter physiquement et psychologiquement les parents dans les mois qui précèdent et suivent le départ. Nous pouvons également retrouver :

  • Un mal-être accompagné d’une crise identitaire avec une remise en question
  • Un sentiment de solitude, de manque et de vide
  • Une fatigue et des troubles de concentration
  • Une perte de libido et des conflits conjugaux
  • Une culpabilité et un sentiment d’inutilité

Combien de temps dure le syndrome du nid vide ?

Ces symptômes peuvent durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Les conséquences sont parfois importantes sur la vie professionnelle et relationnelle des parents. Notez que les mères sont plus touchées par ce syndrome que les pères, notamment si la relation mère/fille est très fusionnelle. Plus les enfants représentent un refuge affectif, plus le départ est douloureux et difficile à gérer. C’est pour cela qu’il est essentiel de préparer cette étape importante de la vie familiale.

Les traitements

Le syndrome du nid vide peut être une étape éprouvante pour l’équilibre familial, vous pouvez par exemple :

  • Opter pour la sophrologie qui vous permettra de vous détendre.
  • Echanger avec votre entourage de votre souffrance et de vos sentiments.
  • Prendre du temps pour vous, pour votre conjoint(e) et vos amis.
  • Fixer des nouveaux objectifs et nouveaux projets.
  • Garder le contact avec vos enfants : Attention néanmoins à avoir une utilisation modérée des technologies de communication d’aujourd’hui ! Certains parents ont pris l’habitude d’appeler tous les jours leurs enfants pour savoir comment s’est passée la journée et cette dernière est difficile à perdre. Même à l’autre bout du monde, il faut savoir être raisonnable et résister à la tentation des SMS ou des appels en visio !
  • Faire appel à un psychologue. Il est recommandé de réaliser une psychothérapie en cas de grande tristesse et dépression afin de dépasser cette peur et comprendre l’origine du symptôme.

Notez que selon une étude publiée en 2018 par l’INSEE, 46% des jeunes Français âgés de 18 à 29 ans vivent toujours au domicile familial ! Si vous appréhendez cette étape ou que vous pensez souffrir du syndrome du nid vide, n’hésitez pas à contacter nos psychologues diplômés. Ils vous donneront des conseils pour mieux vivre ce moment important de la vie familiale.


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...

Alimentation et bonheur : les aliments anti déprime

La recette du bonheur se trouve peut-être dans votre frigo ? Inutile de vous gaver de glace ou de biscuits si vous êtes déprimé(e), quelques aliments pourront bien mieux contribuer à votre bonne humeur, sur la moment, mais aussi sur le long terme. On vous le dit, le bonheur est dans l'assiette...

Lire la suite
Wengo

Wengo

Qu’est que l’EFT et comment l’utiliser pour son bien-être ?

L'EFT est une méthode qui consiste à tapoter du bout des doigts les points d’entrée des méridiens d’acupuncture pour se détacher de nos émotions négatives. Cette thérapie est fondée sur le lien corps-esprit Comment l’appliquer pour débloquer des situations au quotidien ? Suivez le guide !

Lire la suite
Wengo

Wengo