Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Montessori : les clés pour comprendre cette pédagogie

Wengo

Wengo

La base de la méthode Montessori part du principe que la connaissance est un facteur essentiel de liberté. Cet enseignement prend en compte le rythme de l'enfant, ainsi que ses forces et les défis auxquels il doit faire face. L'expérimentation et l'autonomie sont au coeur de cette méthode pédagogique. Après avoir observé des enfants pendant de longues heures, Maria Montessori a compris que si les enfants évoluent dans un environnement adapté ils sont plus concentrés et parviennent mieux à se contrôler.

 

Apprendre à faire seul pour mieux comprendre et mieux intégrer est le coeur de la méthode Montessori, comment s'applique-t-elle concrètement ? Peut-on appliquer la méthode Montessori à la maison ? On vous en dit plus.

Montessori, une définition en trois règles d'or

Et si l'apprentissage cessait d'être une corvée ? S'il devenait un moyen d'épanouissement pour les enfants ? C'est cette conviction qui est à l'origine de la méthode Montessori. Depuis l'ouverture de la première école à Rome en 1907, la pédagogie Montessori a essaimé sur l'ensemble des continents. Mais si le nom de Montessori est passé dans le langage usuel, rares sont ceux qui en connaissent précisément les fondements.

1. La liberté

C'est le pilier de la méthode Montessori. En classe, les enfants sont autorisés à choisir librement leurs activités et le temps qu'ils y consacrent. Ils peuvent aussi se lever à tout moment et communiquer avec leurs camarades. Une liberté qui n'a pas manqué de susciter bien des polémiques ! Mais c'était oublier un peu vite que la méthode Montessori incite l'enfant à s'imposer lui-même des limites. S'il est libre de ses mouvements, il doit tout de même veiller à ne pas déranger ses camarades par ses allées et venues. Une auto-discipline indissociable de la notion de liberté.

2. L'adaptation

Pour Maria Montessori, c'est au pédagogue de s'adapter à l'enfant et non l'inverse ! Comment ? En tenant compte du rythme d'apprentissage propre à chaque élève. Si le petit Théo peine à mémoriser les règles de grammaire, il fait pourtant preuve d'une étonnante rapidité pour apprendre les fables de La Fontaine. Pourquoi ne pas en tenir compte en lui accordant les délais dont il a besoin ? C'est toute l'essence de la pédagogie différenciée.

3. L'expérience

Voir, entendre, toucher, sentir ou même goûter : la méthode Montessori stimule les cinq sens. Pour comprendre les phénomènes volcaniques, quoi de mieux qu'une maquette avec du sirop en guise de lave ? Quant aux conjugaisons, quelle meilleure façon de les retenir que de manipuler les terminaisons sous formes de cartes à associer les unes aux autres ? Un apprentissage par l'expérience au cœur de la pédagogie sensorielle.

Besoin de conseils ? D'évoquer des problèmes familiaux ? Des doutes ?
Trouvez le psy le plus adapté à vos besoins

Aujourd'hui, on compte près de 35000 écoles Montessori à travers le monde. Un chiffre qui en dit long sur l'engouement suscité par la méthode ! Et ce succès repose avant tout sur les résultats obtenus par les élèves. Dans une interview accordée à France Culture le 27 juillet 2017, Jean-Michel Blanquer s'est dit favorable à « l'esprit Montessori ». Sans souhaiter la généralisation de la méthode dans toutes les écoles, le ministre de l'Education Nationale a reconnu le « génie pédagogique » de la médecin italienne. Un mot fort qui atteste du crédit dont jouit la pédagogie Montessori auprès des éducateurs !

>>> Cet article pourrait vous plaire : Comment construire de beaux souvenir à vos enfants ?

Appliquer la méthode Montessori à la maison

Loin d'être réservée aux seuls enseignants, la pédagogie Montessori peut être appliquée à la maison. Le cocktail idéal ? Un zeste d'imagination, quelques grammes d'attention et une pincée d'apprentissage par le jeu. Si les tables de multiplication sont la bête noire de votre enfant, utilisez des billes pour l'aider à progresser. Trois lignes de cinq billes illustreront par exemple le calcul 3X5. Une expérience qui permet de manipuler le concept de multiplication pour mieux se l'approprier !

En pratique, au quotidien quelques principes peuvent aussi s'appliquer pour travailler la méthode Montessori :

On l'associe à la vie pratique de la maison le plus tôt possible. On l'aide à être plus autonome en le poussant à faire des choses qui l'aideront à travailler sa mobilité et à prendre soin du matériel. servir un verre d'eau, remplir un plat, nettoyer une table, arroser des plantes, etc.

On l'incite à prendre soin de lui en associant les moments d'hygiène à des moments de bonheur. On lui achéte donc son propre savon, un marche pied pour accéder au lavabo, on choisit une chanson le temps du brossage de dents...

Enfin, dans sa chambre, on installe des étagères à sa hauteur pour l'inciter à aller chercher des objets par lui-même, même s'il est tout petit.

Bien sûr, les exemples pourraient être déclinés à l'infini. L'essentiel étant de respecter les trois piliers de la pédagogie Montessori : la liberté, le respect de l'enfant et l'utilisation de la mémoire sensorielle. Sans jamais perdre de vue la bienveillance, pilier de tous les apprentissages...

>>> Apprenez comment réduire le stress chez l'enfant ?


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...