Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Passif-agressif : Comment le reconnaître et s'en éloigner ?

Wengo

Wengo

Oublier les rendez-vous, remettre à plus tard les tâches confiées, se mettre à bouder… Autant de réactions qui peuvent mettre à mal la patience de certains ! Mais alors que faire face à cette personnalité ? On vous dit tout.

Le passif-agressif est considéré comme un trouble de la personnalité, qui fait par ailleurs, de plus en plus parler de lui, juste après le pervers narcissique ! Le comportement passif-agressif montre toujours une colère dissimulée qui s'extériorise avec un langage utilisant de nombreuses allusions blessantes. Mais alors qui est ce passif-agressif et comment vivre avec ?

Le passif-agressif : un doux tyran et manipulateur ?

Le passif-agressif a un réflexe de défense automatique. Pour lui, la soumission apparaît révoltante, et il va ainsi se mettre dans des positions de résistance. Proche des manipulateurs, le passif-agressif veux exercer une influence sur autrui sans en avoir l’air. Mais alors comment en reconnaître un ?

1. Il remet toujours tout à plus tard

Le passif-agressif peut faire preuve de procrastination en reportant la tâche qui lui a été confiée ou même de « bouder » s’il se retrouve forcé. En face, il va dire « oui » à tout ce qu’on lui demande, il ne sait pas dire non. Mais en réalité il se débrouille pour ne pas l’accomplir en prétextant avoir « oublié » ! C’est une manière propre de défier l’autorité.

2. Il a tendance à mentir et à minimiser ses émotions

La communication est très compliquée car il va prétendre que tout va bien, il se voile la face et une dispute va exploser pour savoir qui a raison. Il va également exprimer son mécontentement par des moyens détournés comme un silence méprisant, des soupirs, une indifférence…

3. Il se place en position de victime

C'est un adepte du triangle de Karpman, un jeu de manipulation qui prend la forme d’un scénario relationnel avec une victime, un persécuteur et un sauveur. Il choisit le plus souvent le rôle de la victime et use de sarcasme pour instaurer une communication tendue.

4. Il peut avoir des moments de colère incontrôlées

Il libère son agressivité dans des moments improbables mais qui sont source de stress pour lui. Il adopte une attitude infantile et peut alors se mettre en colère et hurler sans que rien ne le justifie.

5. Il ne se contente de rien

Le passif-agressif ne se satisfait de rien. Il n’aime pas les changements et est incapable d’identifier ses désirs.

Un passif-agressif fait partie de votre vie et vous ne savez pas comment réagir face à lui ? Nos psychologues diplômés sont à votre écoute.
Contactez-les !

Comment gérer un passif-agressif ?


1. Identifiez votre limite

Le plus important est de savoir ce qui vous est tolérable ou non, où se situent vos limites. N’hésitez pas à les fixer avec le passif-agressif également pour avancer plus sereinement. Si vous lui signifiez que le problème vient de son comportement, sera-t-il en position de prendre conscience de cette difficulté ?

2. Etablissez un rapport de confiance

Posez les termes d’une collaboration efficace. Responsabilisez le passif-agressif en le confrontant de manière calme et constructive à ses contradictions.

3. Incitez-le à s’exprimer

Il faut qu’il s’exprime ouvertement sur son agressivité et ses opinions. Considérez chaque saut d’humeur comme un message qu’il vous envoie. N’hésitez pas à creuser en lui demandant les raisons de ce comportement.

4. Evitez de le critiquer

Ne lui faites pas la morale comme pourrait le faire un parent envers son enfant. Contentez-vous de décrire ce qui vous contrarie.

5. Utilisez une stratégie bien huilée

N’hésitez pas à utiliser la stratégie du faux naïf, qui démonte les arguments pour identifier son incohérence ou bien encore utilisez la Communication non-violente. Elle permet d’obtenir des échanges bienveillants.

 


Le saviez-vous ? Le terme « passif-agressif » a été inventé pendant la Seconde Guerre mondiale lorsqu’un psychiatre a remarqué que certains soldats manifestaient un refus d’obéir aux ordres sans se révolter mais en boudant, en procrastinant, en pratiquant une obstruction passive.


 

Le passif-agressif peut rendre la vie infernale à ses amis, sa famille, son partenaire mais aussi ses collègues. Faire face à ce type de personne n’est pas toujours facile, n’hésitez pas à en parler à nos psychologues diplômés pour avoir de bons conseils.


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...