Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

La mythomanie : Mentir pour se valoriser

Wengo

Wengo

« Il ment comme un arracheur de dents ! », vous faites face à un mythomane dans votre entourage. Vous n’aviez aucun doute sur ses dires et après avoir mené votre petite enquête, vous tombez des nues ! Il vous a mené en bateau depuis le début… Il s’est inventé une vie. Mais pourquoi faire cela ? Comment reconnaître un mythomane et s’en protéger ? On vous dit tout.

 

Selon une étude américaine, nous mentirions deux fois par jour pour nous faire bien voir ou pour donner une bonne image de nous, mais certaines personnes mentent pathologiquement, on les appelle les mythomanes.

 

Définition : qu’est-ce qu’un mythomane ?

Le mythomane a du mal à distinguer le vécu de l’imaginaire. L’auteur croit dur comme fer à ses propos mensongers et parvient à convaincre son entourage par sa grande détermination. Son imagination va créer des événements ou actes qui ne se sont jamais passés avec des détails très précis en ajoutant une part de réel. Notez qu’un mythomane va généralement se placer en victime ou en héros dans ses histoires.

Les 4 types de mythomanies :

Fragile et hyperémotif, le mythomane porte une attention toute particulière au regard des autres. Nous pouvons néanmoins retrouver 4 profils types de mythomanie :

  • La vaniteuse : ici, le mythomane va se vanter pour se sentir valoriser. Par exemple, en disant "J'ai eu une promotion, je suis maintenant cadre supérieur", alors qu'il a uniquement eu une prime. 
  • L’errante : la personne préfère fuir en disant "Ce n'est pas ma faute". 
  • La maligne : grâce aux médisances, la personne compense un complexe d’infériorité. Elle a alors la critique facile en disant par exemple "Tu es nul, j'ai réussi bien avant toi".
  • La perverse : la personne mythomane va inventer des histoires pour escroquer avec des paroles comme "Je n'ai plus d'argent, peux-tu m'aider ?" alors qu'elle s'en sort très bien.

Le mythomane : un manipulateur ?

Les enfants sont tous des mythomanes, à travers leur imagination et leur inexpérience, ils altèrent la réalité de manière inconsciente. Chez les adultes, la mythomanie est une véritable pathologie. Notez que les adultes mythomanes ont conservé une part infantile et ne veulent pas grandir, ils sont bloqués dans l'enfance. Qu’il se donne un rôle de victime ou de sauveur, le mythomane peut s’inventer une vie de A à Z. Les conséquences peuvent alors être très graves comme des violences physiques et morales, une vie amoureuse détruite, des malversations financières
Si nous savons que nos fantasmes restent des fantasmes, le mythomane les vit sans complexe. Mais alors, pourquoi le mythomane ment ?

La mythomanie : les causes

  • Le narcissisme : le mythomane ne supporte pas la réalité ni ce qu’il est lui-même. Ici, nous retrouvons la pathologie du narcissisme c’est-à-dire de l’amour de soi. 
  • L’échec : n’importe quel événement négatif comme un choc émotionnel ou un échec professionnel, semble impossible à vivre pour le mythomane. Il va alors fuir la réalité en s’inventant un monde plus serein. 
Vous faites face à un mythomane ? Parlez-en à nos psychologues diplômés pour savoir comment vous en protéger. 
Contactez-les !

Comment aider un mythomane à se soigner ?

1. Aidez-le à retrouver confiance en lui

Le mythomane a une faible estime de lui et va ainsi déformer la réalité. Il est donc essentiel de travailler et de développer sa confiance en lui.

2. Parlez de la situation

Après avoir installé un climat de confiance, échangez ensemble sur sa situation et sur son vécu. Apporter son soutien et son aide est fondamental dans le processus de guérison.

3. Favorisez un retour à la réalité

En reprenant les faits tels qu’ils se sont passés, vous l’encouragez à revenir petit à petit à la réalité. Il est important qu’il prenne conscience de la fausseté de sa réalité, mais veillez à ne pas aller violemment à l’encontre de ses dires, au risque qu’il s’enferme encore plus dans ses mensonges.

4. Poussez-le à consulter un spécialiste

Abordez l’idée d’une consultation par un thérapeute ou par un psychologue avec lui. Généralement, le mythomane ne se présente pas de lui-même à la consultation, et pourtant lorsqu’il est face à un professionnel neutre, il arrive plus facilement à redevenir lui-même. Notez que ce traitement peut être associé à une thérapie cognitive et comportementale.

Si vous faites face à un mythomane dans votre entourage, il est important de l’aider à aller mieux. Notez que rester à ses côtés sans rien faire peut être un danger pour vous aussi. Il est essentiel de se protéger. Si vous souffrez, n’hésitez pas à contacter nos psychologues diplômés pour trouver conseils et écoute.


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...

Qu’est-ce que le trouble d’anxiété de séparation ?

Des crises de larmes fréquentes lors d’une séparation avec votre enfant peuvent être révélatrices d’un vrai mal-être. C’est ce que l’on nomme le trouble d’anxiété de séparation. Que faire pour aider votre enfant à mieux vivre cette étape ? Eléments de réponse.

Lire la suite
Wengo

Wengo