Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Le vaginisme : Un problème psychologique ?

Wengo

Wengo

Maladies, peurs, mauvaises expériences… De nombreuses causes peuvent expliquer le vaginisme. Hors problèmes médicaux, la douleur lors de rapports sexuels peut-elle venir d’un problème psychologique ?

 

Le vaginisme se définit par l’impossibilité d’une femme à être pénétrée. C’est un problème assez fréquent chez les femmes et qui a son origine dans la perception dangeureuse ressentie par le corps.

Quel est le profil des femmes souffrant de vaginisme ?


1. Une femme qui n’a jamais fait l’amour

Elle peut se penser mal formée, voire souffrir de dysmorphophobie, elle se pose la question sur la représentation qu’elle a d’elle-même ou de son corps ou alors du sexe masculin et de la brutalité imaginée. Elle est terrorisée.

2. Une femme qui a déjà fait l’amour mais n’y parvient plus

Les conséquences possibles de l’acte l’effraient. L’inconscient tente alors de se protéger en mettant en place le vaginisme pour combattre la peur d’être enceinte et d’avoir un être dans son corps. D’autres causes comme un accouchement, une séparation ou une humiliation peuvent également provoquer ce symptôme.

 

Un problème sexuel vous empêche d'être heureux(se) ? Nos sexologues diplômés en ligne sont à votre écoute
Contactez-les !

Le vaginisme, seulement un problème psychologique ?

Les causes du vaginisme peuvent être médicales…

  • Endométriose
  • Malformation du vagin
  • Infection
  • Kyste à l’ovaire
  • ...

Mais aussi psychologiques ou sexologiques :

  • Un mal-être
  • Une dépression
  • La peur d’une grossesse
  • De mauvaises expériences passées
  • Un abus sexuel
  • ...

Que faire quand on souffre de vaginisme ?


1. Reconnaitre le problème

N’ayez pas honte de votre problème, n’hésitez pas à consulter des professionnels de santé comme un(e) gynécologue ou un(e) sexologue compétent.

2. Prenez votre temps

Allez-y en douceur, attendez que les muscles se relâchent, respirez calmement et continuer à prendre du plaisir avec votre moitié.

3. Détendez-vous seule

La masturbation féminine reste un sujet tabou, mais se toucher pour apprivoiser son corps est important.

4. Une rééducation du périnée

Prendre conscience que le périnée est un muscle qui se serre et qui se desserre est primordial pour retrouver une sexualité épanouie.

 

Si vous souffrez de vaginisme, ne restez pas enfermée avec vos symptômes. N'hésitez pas à consulter un(e) sexologue qui pourrait vous aider à mieux vous épanouir dans votre vie sexuelle. 

 


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...