Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

J'ai testé pour vous : une psy par téléphone...

Wengo

Wengo

 

La rédaction de Wengo a décidé de tester pour vous une consultation de psychologie par téléphone. Vous hésitez avant de vous lancer vous aussi ? Alors ce retour d’expérience vous aidera à vous décider. Récit de notre expérience.

 

Sur Wengo, vous pouvez faire une thérapie en ligne et consulter un psychologue par téléphone, par mail ou par chat. Aujourd’hui, je devais tester la consultation par téléphone, autant vous dire, qu’en tant que grande timide, je n’étais pas très enthousiaste, et pourtant, j’ai passé un bon moment et en plus, j’ai fait une grande découverte sur moi-même. Je vous raconte.

J'ai décidé de contacter Assa Dejelou :

Comment je l’ai choisi ?

Tout simplement grâce à sa photo. Assa Djelou est souriante, rayonnante, et c'en est presque communicatif. J’ai aussi bien aimé son mot de présentation « Assa est à vos côtés, quand ça devient trop dur ». Pas de discours orienté psychologie, mais plutôt l’impression d’avoir affaire à une bonne copine qui est là pour nous aider.

Le coût de la consultation

40 euros les 30 minutes puis 4.25 euros par minute

Question et sujet abordé

J’ai choisi d’aborder mon angoisse de la maternité. J’ai pensé que c’était un sujet concret et précis, plus simple à aborder par téléphone, lors d’une première consultation.

Récit de ma consultation

Avant de commencer j’étais un peu stressée. J’avais peur des blancs. Il n’est pas facile de débuter une consultation de psychologie, avec un psychologue que l’on ne connait pas. On ne sait pas comment aborder le sujet qui nous tient à cœur, quels mots utiliser... et cette situation, au téléphone, m’angoissait un peu.


Assa Djelou m’a demandé mon nom, mon âge, d’où j’appelais, puis de quoi je voulais lui parler, et je me suis lancée. Mûe par la peur des blancs ou par le son rassurant de sa voix, je me suis finalement confiée assez rapidement et facilement. Assa Djelou m’a posé quelques questions pour en savoir plus sur ma situation familiale, mon angoisse et elle a rapidement établi un diagnostic.

Au bout d’une vingtaine de minutes, j’ai appris que j’étais légèrement atteinte de tokophobie. Kesako ? Tokophobie ou tocophobie, du grec tokos "accouchement" et phobos "peur". Elle a proposé que l’on fasse une courte thérapie ensemble, mais pensait plutôt que, dans un premier temps, il suffisait pour moi de commencer un travail de pensée positive, pour me rassurer lors des crises d’angoisse ou moment de panique.

Il est temps de confier vos angoisses... Découvrez les psychologues disponibles actuellement.
Je consulte

Mes impressions en raccrochant

J’étais plutôt troublée d’apprendre que je souffrais de tokophobie, surtout parce que je ne penser vraiment pas souffrir de quoi que ce soit, et que je n’aurais jamais imaginé qu’une telle phobie puisse exister !

Les +

J’appréhendais le côté consultation par téléphone, mais en fait, c’est une façon rapide et pratique d’aller au cœur du sujet qui nous préoccupe. Et c’est quand même plus agréable d’appréhender une rencontre avec un psychologue, chez soi, depuis son canapé, plutôt que dans une salle d’attente impersonnelle.

J’ai aussi beaucoup aimé la voix, la gentillesse et l’analyse d’Assa Djelou, qui me donnait vraiment l’impression de parler à une copine, ce qui inspire confiance et pousse à la confidence.

Côté finance, il n’est question d’argent qu’au tout début, lorsqu’on lance l’appel avec la psychologue sur le site Wengo. Une fois l’affaire réglée, il n’en a plus été fait mention et j’aime assez l’idée que la consultation ne se termine pas par un, « très bien, donc maintenant vous me devez… »

Les –

Me concernant, je ne sais pas si je pourrais faire une psychanalyse, ou une thérapie plus longue, uniquement par téléphone. Sur la durée, je pense que j’aurais envie d’un face à face avec ma psychologue.

Pratique, rapide et efficace, et vous, sauterez-vous le pas de la consultation par téléphone ?


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...