Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Et si c’était un burn out ?

Wengo

Wengo

Fatigue, démotivation, perte d'estime de soi, la liste des symptômes du burn-out est longue, mais que signifie vraiment ce mal être au travail ? Un besoin de changement ? Une déprime passagère ? Et si c’était un burn out ? Pas toujours facile de reconnaître les symptômes d’un burn out. D’autant plus qu’ils sont divers d’un individu à l’autre. Alors, avant de sombrer et qu’il ne soit trop tard, voici les signes et symptômes récurrents du burn out.

 

Selon le Larousse, le burn out est un « syndrome d’épuisement professionnel caractérisé par une fatigue physique et psychique intense, générée par des sentiments d'impuissance et de désespoir. » Mais une fois que l’on sait ça, il reste toujours difficile de le détecter ! C’est pourquoi nous vous donnons quelques clés pour reconnaitre le burn out et ainsi mieux vous protéger.

 

Burn out : 10 symptômes à prendre en compte

1. Auto-dépréciation
2. Baisse de la concentration et trouble de la mémoire
3. Perte de motivation
4. Stress et l’anxiété
5. Irritabilité
6. Troubles du sommeil
7. Douleurs physiques (migraines, crampes, raideurs, douleurs dorsales, mâchoire crispée, etc.)
8. Fatigue
9. Sentiment de surcharge
10. Sentiment d’imposture

Ces symptômes peuvent intervenir de manière indépendante, sans que vous ne souffriez d’un burn out, et ponctuelle. C’est l’importance et la durée de ces symptômes qui les rendent nocifs pour la santé du salarié. Dès qu’ils commencent à prendre beaucoup de place dans votre vie, que votre couple, votre famille, votre vie sociale en souffre, vous devez commencer à vous méfier. Allez consulter un médecin par prévention.

>>>> Connaissez-vous le bore-out ?

Faites-vous aider pour sortir de cette impasse. Reprenez le contrôle
Consultez nos psychologues

 

Existe-t-il un traitement pour le burn out ?

Le burn out peut être traité. L’objectif sera alors de trouver le moyen de travailler de manière satisfaisante et sans s’épuiser.

Dans un premier temps, un arrêt de travail sera nécessaire. La durée peut être variable et sera établie par votre médecin. Cet arrêt de travail doit est propice au repos. En cas d’épuisement professionnel, les réserves d’énergie sont souvent à plat, mais pour éviter les rechutes, il faudra plus que du repos. Il faut parvenir à prendre du recul et retrouver le contrôle de sa vie. Pour amorcer ces changements et comprendre les raisons qui ont mené à cet épuisement consulter un psychologue ou un psychothérapeute est une aide précieuse.

Burn out ou dépression ?

Certains symptômes sont communs au burn out et à la dépression, alors comment faire la différence ?

La dépression est plus générale, elle peut se manifester dans divers domaines de votre vie, quand le burn out découle, presque exclusivement, d’une situation professionnelle. Bien évidemment un burn out peut avoir une influence sur d’autres domaines de la vie, mais ils ne sont pas la base de ce mal. Pour finir, la dépression est une gêne pour la vie en général et ce, très rapidement, alors que le burn out se limite très longtemps au cadre professionnel.

⚠ Attention :

il n’est pas exceptionnel qu’un burn out très sérieux déclenche des symptômes de dépression.

Si vous pensez être victime d’un burn out, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Souvenez-vous que pour sortir d’un burn out il est indispensable de se faire aider par le biais d’une thérapie et ainsi éviter les rechutes ou l’ergophobie (la phobie du travail).


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...