Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Pourquoi il faudrait travailler moins ?

Wengo

Wengo

On passe en moyenne 99 117 au travail dans sa vie ce qui représente 11 ans et demi de dur labeur ! Cela nous laisse pensif quant au fait de bien choisir son travail si on veut éviter toute dépression. Et pourtant, il est prouvé que beaucoup de salariés souffrent de stress et frôlent le burn-out. Mais l’Homme n’est pas le seul à qui cet important taux horaire nuit… Entre enjeux environnementaux et bien-être social, la question de réduire le temps de travail devrait vraiment se poser !

 

La fête du travail a lieu chaque année le 1er mai et rend hommage aux militants qui ont réussi à limiter le temps maximum de travail à huit heures par jour, et cela ne semble pas encore assez. En effet, de nombreux pays songent de plus en plus à réduire le volume horaire d’un salarié, pour des raisons majoritairement environnementales. Et ce ne sont pas les salariés qui s’opposeront à ce changement, car comme nous allons le voir, travailler moins comporte énormément de bienfaits …

Nécessaire pour sauver la planète

Et oui ! Avant de penser aux Hommes, il faut penser à notre planète bien-aimée. La réduction du temps de travail présente en effet de grands enjeux environnementaux, car comme vous l’aurez sûrement remarqué avec les températures récentes, la Terre est en surchauffe.
Pollution engendrée en grande quantités, ordinateurs qui chauffent une pièce, climatisation utilisée pour palier à la chaleur… On se retrouve pris dans un engrenage et on consomme de plus en plus d’énergie. Réduire les émissions de gaz à effet de serre que nos emplois génèrent lui ferait le plus grand bien.

Si l’on écoute les chercheurs il faudrait travailler 5h30 par semaine en France pour ralentir le réchauffement climatique. Le taux horaires varie sensiblement en fonction des pays, on estime 6h de travail hebdomadaires pour nos voisins allemandes et 9h pour l’Angleterre. Le covoiturage entre collègue ne semble plus être la solution la plus efficace !

Philippe Frey un doctorant à l’Institut de Technologie de Karlsruhe (Allemagne) a travaillé sur l'étude et témoigne : "Je dirais que la crise climatique nécessite une baisse sans précédent de l’activité économique (...) Si la durabilité écologique nécessite une baisse générale de la consommation, alors l’augmentation du temps de loisir n’est pas tant un luxe mais une urgence". Effectivement, quand on sait que le réchauffement climatique serait de +2° en 2100, on y réfléchit !

Il serait également question de remplacer certains métiers du secteur industriel par des métiers du secteur tertiaire, l’extraction d’énergies fossiles par des actions respectueuses de la planète, ou encore entreprendre les opérations de reforestation, car à l’origine Dame Nature est censée protéger l’Homme !

Également utile pour sauver ses habitants, c’est-à-dire nous

« Le travail c’est la santé ? » Pas toujours…

D'après une étude publiée récemment dans la revue Social Science & Medicine, il ne faudrait pas travailler plus de huit heures par semaine pour préserver sa santé mentale. Avec notre système actuel, on en est bien loin ! De nos jours la durée légale de travail pour un temps complet est fixée à 35h par semaine, et un salarié a droit à un temps de pause de 20 minutes consécutives s’il a travaillé 6h sans s’arrêter.

Les combats qui ont été menés pour améliorer nos conditions de travail n’ont malheureusement pas agit sur le stress et le mal-être que notre emploi peut nous provoquer. Une enquête menée par le cabinet Stimulus en 2017, prouve que 52% des salariés souffrent d'anxiété au travail et 29% présentent un niveau dépressif élevé. Les femmes sont les plus touchées par le stress dans le milieu professionnel : 28% d'entre elles se disent en situation d'hyperstress contre 20% des hommes. Horaires compliqués à assumer, charge de travail importante, difficulté à décrocher pour profiter de sa vie personnelle… le stress et l’anxiété peuvent vous pousser au burn-out. Cet état d'épuisement physique, émotionnel et mental n’est pas quelque chose à prendre à la légère.

C’est à ce moment-là que se pose la question de la réduction du temps de travail. Etendre la durée des congés ou limiter le nombre d’heures nous ferait le plus grand bien, c’est prouvé !

Votre bien-être ne doit pas passer en second plan ! Nos experts peuvent vous aider. 
Contactez-les !

Travailler moins pour une vie meilleure


C’est un fait, les personnes anciennement au chômage ou en congé maternité ayant repris une activité de huit heures ou moins par semaine ont vu leurs risques de développer une maladie mentale diminuer de 30%. Réduire le temps de travail serait donc une solution !
De plus, des heures de travail plus courtes pourraient stimuler notre santé et notre productivité. On serait en effet plus motivés car plus reposés, et de ce fait on produirait des résultats potentiellement meilleurs.

Bénéficier de plus de temps pour soi permet en effet de retrouver un équilibre personnel. Adieu la routine « métro boulot dodo » qui nous use à la longue, place à un emploi du temps fait par nous et pour nous ! Profitez de la vie grâce à de nouvelles habitudes et occupez-vous de votre bien-être vous rendra à coup sûr plus heureux. Lectures, découvertes, vie de famille ; qu’on l’utilise pour faire des choses en plus et s’épanouir dans une passion, ou tout simplement pour ne pas courir tout le temps, le temps libre est une richesse.

En parlant de richesse, certains affirment qu’ils préfèrent travailler moins et donc gagner moins pour se recentrer sur les vraies valeurs de la vie. S’occuper de sa famille, se rapprocher de la nature et tendre à être moins superficiel satisfait bien plus l’homme qu’un salaire élevé qui sera vite dépensé, c’est là que se situe le vrai bonheur.

Il n’est pas trop tard pour vous reconvertir ou pour glisser cet article sous les yeux de votre patron !

N’hésitez pas à compléter en lisant cet article : Comment améliorer le bien-être au travail ?


Wengo

Wengo

Les commentaires sont désactivés.

Vous aimerez aussi...