Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Lâcher prise, qu'est-ce que c'est ?

« Lâcher prise », tout le monde n’a que ce mot à la bouche, mais que veut-il vraiment dire ? Le lâcher-prise s’oppose au contrôle de notre vie personnelle, de nos émotions et des autres qui nous entourent. Étant donné que nous n’avons pas de prise sur ces éléments, c’est notre manière de les percevoir qui est modifiable.

 

 

 

Le lâcher-prise en 4 étapes : 

 

1 - Identifier les éléments qu’on ne peut pas contrôler :

La première étape du lâcher-prise demande de distinguer ce que nous pouvons contrôler et ce que nous ne pouvons pas contrôler ni influencer. Attention, il ne s’agit pas de renoncer à nos objectifs, lâcher prise reste compatible avec l’action mais implique une action différente et/ou différée.

Lâcher prise c’est un peu comme quand on cherche désespérément quelque chose et qu’on ne le retrouve pas, il suffit de passer à autre chose pour remettre la main dessus ! En passant à autre chose, le cerveau fait émerger des solutions.

Lorsque nous nous endormons en réfléchissant à un problème, il n’est pas rare de se réveiller le lendemain avec la solution, claire et lumineuse, ce que la sagesse populaire définit comme « la nuit porte conseil » et que chacun d’entre nous a pu expérimenter à maintes reprises.

 

2 - Prendre conscience de ses émotions :

La deuxième étape requiert de prendre conscience de nos émotions mais aussi de l’absurdité du contrôle que nous cherchons à exercer sur ce que nous ne pouvons ni changer ni influencer, et surtout de la perte d’énergie et de bien-être considérable que représente cet acharnement. Il s’agit donc d’identifier nos peurs liées à l’absence de contrôle.

Plus nous sommes dans le contrôle, plus notre sentiment d’insécurité augmente. Lâcher prise, c’est avant tout accepter nos limites mais c’est aussi reconnaître l’autre en tant qu’être différent dans ce qu’il pense, ce qu’il vit, dans ses réactions et ses ressentis.

► Lâcher prise en pratiquant le Reiki… Découvrez les bienfaits du Reiki

 

Vous souhaitez bénéficier des précieux conseils de Julia Aline ?
Cliquez ici

 

3 - Faire taire ses peurs :

La troisième étape commence par une désolidarisation des émotions négatives en se posant la question suivante : quels avantages à laisser mes peurs, mes colères et mes frustrations prendre le dessus ?

Répondre à cette question va permettre d’accepter nos faiblesses (processus difficile) tout en améliorant notre système de défense, en favorisant une prise de recul par rapport aux évènements, c’est-à-dire en laissant davantage d’espace au raisonnement et de moins en moins aux émotions.

 

4 - Assumer les conséquences de ses choix :

La quatrième et dernière étape consiste à confronter nos choix avec leurs conséquences, sans laisser un élément du passé contrôler notre être, sans nous enfermer dans une logique d’apitoiement et de perte de motivation. Il s’agit en réalité d’accepter de faire le deuil d’une stratégie inefficace et qui éventuellement menace notre liberté.

Cette étape est importante parce qu’elle permet de lutter contre la spirale de l’échec et l’effritement systématique de notre estime de soi, mais aussi parce qu’elle donne le recul nécessaire pour adapter comportement et système de pensée de façon pertinente. Cette étape permet enfin et surtout de se laisser une chance d’assumer nos erreurs et de combler nos lacunes, et de s’immuniser contre les émotions destructrices (tristesse, colère, dépression…)

► Je lâche prise en choisissant mon célibat

 

Lâcher prise, c’est donc apprendre à se respecter soi-même pour mieux respecter l’autre, s’autoriser à s’aimer soi-même pour mieux aimer l’autre, et ouvrir un maximum de possibles dans les relations. 

Attirez la chance dans votre vie :
Cliquez ici

 

Julia Aline
Voyante medium


Les commentaires sont désactivés sur cet article.

Vous aimerez aussi...