Le Blog by

Le conseil bien-être des experts

Comment lutter contre l'addiction à la voyance ?

Cindy Gallo Estelle traite un sujet compliqué : l’addiction à la voyance. Voilà tout ce que vous pouvez attendre de consultations de voyance, sans tomber dans l’addiction. On vous laisse découvrir.

En voyance, donner des dates précises est très difficile, car tout dépend de votre capacité à avancer. Pour éviter l'addiction, il faut donc vous fixer une date butoir, et éviter de demander quand, mais plutôt vous laisser porter par l'instant présent et profiter de la vie. La voyance doit être un guide. Vous ne devez pas vivre à travers ce que qu'on vous dit en consultation.

 

Mon histoire

Je suis moi-même une ancienne accro à la voyance. Eh oui, une voyante peut aussi avoir été en proie à l’addiction ! J’ai sombré parce que deux voyants m’ont dit l’inverse de ce que je voulais entendre. J’étais en colère et j’ai donc fait et refait des consultations, afin que d’autres voyants me confortent dans mes pensées et mes envies. Et pourtant, il s’avère aujourd’hui que les deux premiers voyants que j’avais consultés avaient bel et bien raison…

Voilà comment commence l’addiction, lorsque nous ne sommes pas prêts à entendre la vérité. Alors on appelle un autre voyant, puis encore un autre qui pourrait confirmer ce que l’on pense, et encore un pour se rassurer… et voilà que l’engrenage de l’addiction est déjà en route.

Lorsque l’on appelle un voyant, il faut être prêt à tout entendre... même ce qui fait mal. C’est ainsi que l’on pourra éviter l’addiction.

Je suis sortie de l’addiction à la voyance grâce à un médium qui m’a dit que je passais à côté de ma vie. Que le chemin que j’empruntais n’était qu’un chemin d’illusions sur lequel rien ne se passerait. C’est alors que je me suis réveillée et que j’ai repris pieds dans la réalité. La chute a été rude mais salutaire, car aujourd’hui je croque, à nouveau, la vie à pleine dent.

Aujourd’hui, j’essaye de tirer la sonnette d’alarme, mais il est difficile pour les consultants d’entendre qu’ils sont en train de sombrer dans l’addiction.

 

Cet article pourrait vous plaire : Comment fonctionne la voyance ?

Vous vous posez des questions sur votre avenir ?
Cindy Gallo Estelle vous répond

Comment éviter l’addiction à la voyance ?

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c'est d'écrire un compte rendu de votre consultation sur une feuille, même s'il s'agit d'une prévision à court terme, puis de plier cette feuille et de la cacher au fond d'un tiroir. Ressortez-la quelques mois plus tard afin de vérifier si les prédictions se sont réalisées, mais n'attendez pas impatiemment qu'elles se réalisent, sinon, vous passerez à côté de votre vie.

Pour conserver votre liberté, n’oubliez pas que la voyance doit s'utiliser à petite dose et non au quotidien.

Quand quelque chose doit arriver, vous pourrez tout faire pour l'éviter, si ça doit arriver ca arrivera, a contrario quand quelque chose ne doit pas arriver, vous pourrez tout faire pour que ça arrive, si des barrières se mettent sur votre chemin c'est que soit, ce n’est pas le bon moment, soit que ça ne doit pas arriver, et dans ce cas, insister ne vous ferait que du mal.

Par exemple, si votre partenaire est parti, depuis un petit moment, en général, il ne reviendra pas. Si cette personne vous aimait sincèrement, elle serait revenue depuis longtemps. Apprendre à tourner la page est un premier pas pour être plus épanoui et pour utiliser la voyance plus sereinement.

Il est aussi important de comprendre qu’il est difficile de donner des dates précises, alors n’en attendez pas. Vous devrez à tout prix éviter de vivre à travers la voyance, elle doit vous servir de guide. Elle peut vous aider à savoir si une rencontre, une retrouvaille, un nouveau contrat, etc. se profile à l’horizon, mais en attendant, vous, vous devez continuer de vivre votre vie, car si vous restez chez vous à attendre, comment voulez-vous que cette rencontre se fasse ?

Pour ma part, étant passée par l'addiction, je peux vous dire que ça me conforte dans l'idée de ne jamais, au grand jamais, faire de voyance de complaisance. Prenez la réponse que je vous donne, mettez-la de côté en vous disant « ok, je prends note, et les choses arriveront quand elles devront, mais pour le moment, je continue ma vie. »

 

Cet article pourrait vous plaire : Voyance et médiumnité, pourquoi les prédictions tardent-elles à se réaliser ?

J’espère que mes conseils vous permettront d’appréhender la voyance avec plus de sagesse et de liberté.


Cindy Gallo Estelle
18/10/2012 21:25
coucou sabrina94,

a nononon ne pleurer pas sinon je vais pleurer aussi....

c'est dur l'addiction, en effet on a envie de jours meilleurs mais parfois les choses simples sont agreable aussi, on se perds la dedans c'est affreux je trouve.

le soucis c'est que trop de personnes attendent de la voyance un miracle... comme si la vie serait meilleure mais c'est pas le cas, la vie continue tout simplement... on peut etre heureux sans avoir ce qu'on souhaite au plus profond de sois, parcontre quand on a ce qu'on souhaite alors la c'est le summum c'est ainsi qu'on doit penser et pas l'inverse...

parceque c'est pas la voyance qui va vous rendre heureux, c'est vous meme... se lever le matin, regardait les oiseaux par la fenetre et le soleil c'est beau!!! mais on a tendance a penser qu'au negatif et a ce qu'on a pas, au lieu de regarder ce que l'ont a deja

de toute facon etre dans les bras de celui que vous aimez ou avoir un meilleur travail, ou plus d'argent est ce que ca rends plus heureux au final? je n'en suis pas sure, c'est juste la cerise sur le gateau supplementaire...

anonymous/1630601
12/11/2012 01:10
bonsoir Cindy, j'ai lu et relue votre écrit sur l'addiction a la voyance et j'en fait partie.Depuis début septembre j'ai consulter énormément de voyants. Je ressent un besoin c'est plus fort que moi il faut que j'appelle même si je sais que cela ne mène a rien et que c'est ridicule d’appeler plusieurs voyants dans la même journée . Je pense plus que c'est pour être écouter . réconforter , soulager de pouvoir parler .Je le vie très mal car après avoir téléphoner je me sens ridicule , je regrette l'argent dépenser car cela me coute très cher. Samedi je vous ai appeler en disant que j'avais lu votre écrit et que vous seriez la dernière que j'appellerais mais quelques heures après qu'est ce que j'ai fait ? Bingo une nouvelle voyante . Je n'en suis pas fière mais pas du tout. Pendant que je vous écris je pleure ça fessais longtemps que cela ne n'arriver plus . Ma sœur a mis un grand écriteau devant l'écran de l'ordi : pense a ce qu'elle t'a dit danger (elle c'est vous) je lui ai raconter notre conversation. Je cite un texte de BOUDDHA : LE VRAI BONHEUR NE DÉPEND D'AUCUN ÊTRE, D'AUCUN OBJET EXTÉRIEUR . IL NE DÉPEND QUE DE NOUS. Mais que c'est dur de le mettre en pratique. Merci de prendre la peine de me lire.

Vous aimerez aussi...