Wengo

N°1 du conseil d’experts à distance

Bienvenue sur le blog de Iza LuZitana

SE LAVER LE VISAGE OU LAVER LE MIROIR .....

    

"Je le sais, vous le savez, nous le savons tous, les causes de souffrance sont en nous...et pourtant !!

Et pourtant, au moment où nous ressentons de la peine, de la colère ou de la jalousie, nous avons tendance à l'oublier.

Nous accusons l'autre d'être la cause de nos malheurs et nous oublions vite notre propre responsabilité (responsable et non fautif).

 

Croyant que le monde environnant est la cause principale de nos états d'âme, nous aurons 3 types de comportements selon les événements vécus et nos tempéraments.

 

  • Nous épuiserons notre énergie (et stimulerons notre orgueil) à vouloir agir sur les événements ou, pire, sur les personnes qui nous entourent pour les rendre conformes à nos désirs. Ceux qui se sont risqués dans ce genre d'entreprise ont vite compris que cette stratégie est vouée à l'échec, même si elle semble être efficace un certain temps. N'est il pas plus réaliste de s'adapter au monde que de vouloir adapter le monde à notre vision ?

     

  • Nous serons tentés de fuir les situations porteuses de souffrances. Certains rêvent de se réfugier dans un endroit désert et de vivre en ermites ! Beaucoup de ceux qui ont réalisés cette experience en sont revenus ( dans tous les sens du terme) !

     

  • Nous partirons à la recherche, pour vivre un instant de bonheur, des situations génératrices de plaisirs. Mais les plaisirs ne sont jamais durables ou stables, alors nous changeons de lieux ou de partenaire ou de métier pour retrouver d'autres joies. Sans fin. Sans répit. Sans repos.

 

Nous demandons au monde extérieur de nous apporter un peu plus de bonheur et de nous épargner une trop grande souffrance. En vain. Nous faisons un terrible contresens. Les causes de notre bonheur comme celles de nos malheurs sont bien en nous.

 

Quelle cruelle méprise et quelle perte de temps que de chercher à l'extérieur ce qui réside à l'intérieur.

 

Etre vraiment convaincu de cela entraîne un très grand optimisme : au lieu de devoir modifier mille choses qui nous entourent, nous n'aurons à nous occuper d'une seule : Nous .

 

Bokar Rimpoché écrit : «  Si une personne au visage propre et net se regarde dans un miroir, elle verra un visage propre et net. Si son visage est sale, elle verra un visage sale.

Que penser de cette personne qui tenterait de supprimer les tâches de son visage en lavant le miroir... ! »

 

C'est pourtant notre attitude quand nous oublions que le bonheur que nous désirons ne vient pas d'une restructuration du monde extérieur mais bien d'une « réforme » du monde intérieur. Sans cette compréhension, nous ne nous tournerions jamais vers nous-mêmes et nous continuerions à investir notre énergie et nos espoirs en vaines revendications extérieures.

 

En revanche, une fois cette compréhension admise et acquise, nous pourrons nous « laver le visage » et le reflet lui-même apparaîtra plus propre dans notre miroir....

 

Cette prise de conscience, essentielle, constitue la première étape du chemin vers la sérénité. Nous aurons courageusement constater que nous sommes des sujets de souffrances, et que les causes de ces souffrances sont en nous …."

 

Extrait de le « Mieux être pas à pas.... » 


Vous aimerez aussi...

lacher prise

Voici un texte d'un anonyme....à lire et à relire..il me semble très justeA travers mes consultations, je constate régulièrement combien la peur, l'attente, la déception, l'atitude de l'autre,  peuvent "enfermer" dans la douleur...Acceptons ce que la vie n...

Lire la suite

2022 - MyBestPro - 75 rue d'Amsterdam - 75008 Paris